0 J'ai perdu mon chat - voici des solutions
consultant chat et chaton
Accueil
Commentaires
Évènements
Services: comportement félin, soins holistiques et énergétiques pour les chats
Le Coin de Jelly Bean
Liens, ressources et remerciements
A propos de...
Contact
Livre d'or

Quelques secondes sont suffisantes pour qu'un chat d'intérieur nerveux ou curieux prenne la fuite, c'est peut-être le cas du vôtre.
Sachez que le comportement d'un chat d'intérieur qui se trouve soudainement à l'extérieur et en liberté totale peut changer radicalement. Une situation difficile à accepter pour un propriétaire habitué à serrer son chat en tout temps et dans n'importe quel coin de la maison.
Le même chat adorable, docile et affectueux, est devenu un chat inconnu. Il ne semble pas du tout concerné ni séduit par les appels insistants de son propriétaire, peu importe s'ils sont accompagnés de son jouet préféré ou d'une délicieuse gâterie.

La panique s'installe graduellement dans la maison, minou n'écoute pas, et il commence à faire noir. Que faire?
Tout d'abord, essayez de vous calmer. Il est fort possible que votre chat, après quelques minutes ou quelques heures à vagabonder dehors, décide de retourner à la maison. Si c'est le cas, vous êtes chanceux. Évitez tout de même que la même situation qui a motivé sa fuite se reproduise.

Et si votre chat n'est pas revenu? Quelles sont les stratégies à suivre?


1)Votre chat doit évidemment être stérilisé. Inutile de vous rappeler que la nature appelle; un chat non stérilisé peut parcourir un très long chemin et peut ne plus être capable de retrouver ses points de repère.

2)Assurez-vous que votre chat n'est pas caché à l'intérieur de la maison. Cette situation est assez commune chez les chats qui viennent de se faire adopter.

3)Regardez dehors, tout près de votre maison. Si vous étiez un chat, où iriez-vous? Par quoi vous seriez attiré ou effrayé? Y a-t-il des chiens ou autres prédateurs près de la maison qui pourraient compliquer le retour à la maison?
Allez plutôt vers les endroits plus sécuritaires : les cabanons (à l'intérieur et en dessous), les terrasses des voisins sont parfois remplies de plantes et d'accessoires qui peuvent très bien aider le chat à se camoufler, sous les galeries.
Un chat peut se trouver facilement chez le voisin en traversant la clôture, soit en grimpant ou en passant par-dessous.

4)Surveillez les piscines. Difficile à admettre, mais plusieurs félins meurent noyés dans les piscines des voisins, même en hiver. Souvent, ces derniers n'osent pas vous informer de la triste nouvelle, même s'ils sont au courant de la disparition de votre chat.

5)Imprimer une annonce de recherche en suivant les instructions du lien ci-dessous.
Vous pouvez choisir l'option « lost » (le même formulaire peut être utilisé dans l'éventualité que vous trouviez un chat abandonné « found »). Vous pouvez également télécharger une photo de votre chat en sélectionnant l'option « upload »

Informations pertinentes à indiquer :

-Photo de votre chat
-Description : couleur, âge, signes particuliers (pattes avant blanches, etc.), tempérament
-Assurez-vous que le bulletin est clair et que tout le monde puisse le lire
-Protégez votre annonce contre des détériorations possibles causées par la pluie ou la neige
-Attachez ou collez bien votre annonce
-Visitez régulièrement les endroits où vous avez placé vos annonces. Parfois des gens qui n'ont rien à faire s'amusent à les enlever.
-N'attirez pas les voleurs : la seule information que vous devez fournir, c'est votre numéro de téléphone de jour et de nuit, votre chat pouvant être trouvé durant vos heures de travail ou pendant que vous dormez. Évitez de donner votre nom ou votre adresse et de mentionner le mot RÉCOMPENSE. Les gens qui aiment vraiment les animaux sont heureux d'aider et ne sont pas à la recherche d'une incitation financière. (Bien sûr, vous pouvez donner un montant d'argent ou offrir un cadeau une fois que vous avez récupéré votre chat.)

6)Sortez à la recherche de votre chat en n'oubliant pas d'emporter une lampe de poche, les gâteries préférées de votre chat ou de la nourriture en conserve. Parlez doucement et marchez lentement. Un sac de croquettes brassé de temps en temps peut vous aider à faire l'heureuse retrouvaille.
La lumière de votre lampe de poche, même si vous sortez durant le jour, se reflétera dans les yeux de votre chat.

7)N'oubliez pas d'apporter avec vous une serviette ou le transporteur de votre chat, très utiles pour retourner en toute sécurité à la maison. Une heureuse retrouvaille peut vous compliquer la vie si vous ne réussissez pas à garder votre chat avec vous.

8)Si vous voyez un groupe d'enfants jouer dehors, demandez-leur des informations. Les enfants sont naturellement attirés vers les animaux et peuvent facilement identifier leurs cachettes.

9)Si quelqu'un est certain d'avoir vu votre chat se promener sur son terrain, mais il est impossible de l'approcher soit parce que le chat est timide ou que la personne est allergique, demandez-lui d'accepter de placer une cage-trappe sur son terrain.
Informez-vous auprès de votre fourrière municipale pour connaître les coûts reliés à sa location.

10)Si, malgré vos efforts, vos recherches ne vous donnent pas les résultats attendus, ne baissez pas les bras. Continuez vos recherches et visitez régulièrement les refuges et les fourrières municipales.
Parfois, les voisins font appel à de tels organismes. Malheureusement, ce ne sont pas tous les humains qui aiment les chats!

11)Et si l'heureuse retrouvaille a lieu, n'oubliez pas de faire examiner votre chat par votre vétérinaire.

Anecdotes personnelles pour vous donner de l'espoir :
-Durant le temps où je permettais à mes chats d'aller dehors (il y a de cela très longtemps), ma chatte Nelly s'est retrouvée dans une fourrière à Carignan alors que notre maison est à Longueuil (à environ 25 km de distance.). Il nous a été possible de la retrouver après un mois grâce à une identification sur son collier; de gentilles personnes l'avaient accueillie et nous ont contactés.
-En août 2009, durant l'installation d'une nouvelle fournaise, ma chatte Bisou a pris la fuite au moment où les employés entraient et sortaient avec l'équipement. Bisou est retournée par elle-même à la maison en novembre, après 87 jours d'errance.
Bonne chance dans vos recherches!

avant de choisir un ami à votre chat

Qui peut résister au charme d'un petit chaton ou au regard triste d'un chat abandonné? Ou bien, votre compagnon félin est le seul chat de la maison et vous pensez qu'il a besoin de compagnie.

Voilà des dilemmes qui font hésiter ou incitent même les propriétaires de chats à passer immédiatement à l'action. Malheureusement, ces impulsions, de bonne foi, sont bien souvent la raison de l'abandon du nouvel arrivé ou, pire encore, du chat qui était déjà là.

Une fois votre situation financière évaluée (soins vétérinaires, nourriture de bonne qualité, etc.) et afin de mettre toutes les chances de votre côté, je vous conseille de procéder de la façon suivante :

Votre choix :

Un chat de race ou domestique?

-Si l'idée d'avoir un chat de race vous intéresse, vous devez vous informer sur les besoins spécifiques de la race de votre choix.
-Chaque race a ses particularités, et plusieurs ont génétiquement besoin d'un environnement enrichi et adapté à leur espèce.
-Assurez-vous d'obtenir votre chat chez un éleveur ayant d'excellentes références.

Si, toutefois, vous décidez d'adopter un chat en provenance d'un refuge (domestique ou de race), prenez le temps de visiter le refuge et posez toutes les questions pertinentes.
Demandez conseil aux bénévoles, la grande majorité connaît assez bien les personnalités des chats du refuge.

Autres points importants à considérer :

-Assurez-vous que le futur candidat est en excellente santé et qu'en plus il est compatible avec votre chat résident.
-Si votre chat résident est un mâle adulte, choisissez une femelle ou un mâle plus jeune que lui.
-Si vous avez une femelle adulte, votre meilleur choix serait un jeune mâle ou une jeune femelle.
-Ne négligez pas les introductions nécessaires. Imaginez votre réaction si vous trouviez soudainement un inconnu dans votre salon (ou votre chambre à coucher.) sans aucun avis ni présentation et qui, en plus, va devoir partager vos biens personnels et votre nourriture!
-Si vous venez de perdre un compagnon félin, prenez le temps de faire votre deuil avant de faire un choix.
-Et surtout : n'ayez pas plus d'animaux que le nombre de pièces de votre maison. Une surpopulation dans la même maison ajoutée au fait que cette maison a peu de chances d'être adaptée aux besoins des félins ne fera que créer de grandes frictions!
-Certaines races sont génétiquement prédisposées à avoir des problèmes de santé et de comportement. Si vous désirez acquérir un chat de race, assurez-vous de faire les recherches nécessaires qui vous permettront d'effectuer un choix que vous ne regretterez pas. Consultez la section « Avant de choisir un éleveur félin ».
-La couleur de la robe de votre chat est un indicateur de son tempérament. Bien entendu, les expériences vécues peuvent aussi l'influencer.

Si votre choix s'arrête sur un chat domestique, voici quelques exemples sur la génétique et les comportements associés à certaines couleurs de robe :
Les chats noirs : Très réputés pour leur comportement aventurier à la fois sociable et à la fois obstiné (têtu). Ces chats possèdent le gène non agouti qui fait qu'ils s'adaptent beaucoup plus facilement à un nouvel environnement. Ils sont connus pour être parmi les plus sociables des chats domestiques. Ils cohabitent bien avec les autres animaux de la maison et les humains. Ils sont de bons chasseurs mais ont une bonne tendance à vagabonder longtemps.

Tabby orange : Parfois imprévisibles, ces chats sont en grande majorité des mâles (un sur cinq est une femelle). Ils sont affectueux mais ont un tempérament assez fort, surtout avec les autres félins. On dit que les tabbies orange de campagne ne se reproduisent pas assez car ils préfèrent les bagarres...

Tabby brun : Un tempérament superbe! Gentils, affectueux, les tabbies bruns sont souvent les préférés des propriétaires anglophones.

Les chats blancs et noirs ou « tuxedos ») : Ils sont tranquilles et ont un bon caractère, mais adorent aussi vagabonder. Si vous avez un chat « tuxedo » d'intérieur, vous allez pouvoir témoigner à quel point ils sont loyaux, souvent à une personne en particulier. Des vrais « lap cats ».

Bleus, crème ou gris : Porteurs du gène allèle de dilution, ces chats possèdent un tempérament modéré. En général, ils sont doux et adorent les câlins.

Blancs : Tranquilles, affectueux et timides.

-Certaines races s'adaptent très bien aux familles occupées, tandis que les chats d'autres races peuvent tomber malades s'ils sont laissés seuls pendant plusieurs heures par jour.
-Il existe une excellente technique qui permet aux propriétaires d'animaux de faire une évaluation pertinente avant de passer à l'action. Cette technique est connue sous le nom de LEASH.

L= lignée : Informez-vous sur la descendance ou les origines du chat. Si, par exemple, vous optez pour un chat de race bengale et que vous avez un petit appartement et peu de temps à lui consacrer, ou que vous avez un chat gériatrique, votre choix ne sera pas judicieux. Pourquoi? Parce que les bengals sont très actifs et ont besoin d'un environnement très enrichi, ils ont besoin de beaucoup de stimulation. Les débutants devraient donc y penser deux fois.
Un petit appartement n'est pas l'environnement idéal pour lui, d'autant plus que votre disponibilité sera limitée.
Si vous voulez un compagnon pour votre chat gériatrique, ce choix n'est pas non plus pertinent. Votre chat peut mal réagir à l'arrivée du chat bengal et en tomber malade.

E= environnement : Si, toutefois, vous désirez faire l'acquisition d'un chat de race, évaluez les besoins de la race (consultez la section « Avant de choisir un éleveur).
Si votre choix s'arrête sur un chat en provenance d'un refuge et que vous désirez qu'il reste exclusivement à l'intérieur de votre maison, vous devez enrichir son environnement afin de prévenir tout problème de comportement non désiré.

Regardez le nombre de pièces dans la maison et les zones interdites aux animaux. Les chats ont besoin de différents endroits pour exercer différentes activités félines telles que le repos, l'alimentation, l'élimination, le jeu ou la chasse, et, bien sûr, il leur faut un endroit réservé d'où ils pourraient observer les activités de la maison dans le confort et en toute sécurité.
Sachez que les problèmes de comportement non désiré plus fréquents, comme la malpropreté et l'agressivité, se déclenchent entre autres à cause d'un environnement inadéquat ou peu enrichi.

Si vous habitez dans un 4 ½ et que vous le partagez avec neuf chats, un nouveau chat ne serait pas très apprécié par les chats résidents. Le nouveau arrivé ne sera pas non plus heureux dans ce genre d'environnement. Vous allez devoir investir beaucoup de votre temps et de votre énergie pour que la cohabitation soit réussie et, malheureusement, ce sont souvent ces efforts qui manquent.

Un chat qui doit vivre en permanence dans une salle de bain sera peut-être plus heureux dans un refuge.
Le stress est le pire ennemi de votre chat. Vouloir à tout prix sauver la vie d'un chat tout en lui imposant un environnement inadéquat n'est pas une bonne action.

Avec le temps, vous tomberez malade, et lui aussi.

N'oubliez pas que les chats vivent dans un environnement vertical que vous pouvez créer en installant des tablettes ou en faisant l'acquisition d'un ou de plusieurs arbres à chat d'excellente qualité.

A= âge : Si vous avez un chat gériatrique et vous désirez lui offrir un compagnon, il ne sera peut-être pas prêt à relever le défi de cohabiter avec un chat de son âge et du même sexe. Optez pour un chat du sexe opposé et plus jeune. Allez-y tranquillement avec les introductions.
Évaluez aussi la santé de votre chat résident et ne lui imposez pas un stress qui pourrait affecter sa santé.

Tenez-vous loin des chatons si vous cherchez à adopter votre premier animal de compagnie ou si vous n'avez pas d'expérience avec les chatons. Les chatons arrivent souvent à leurs nouveaux foyers avec des problèmes de comportement importants dus à un manque de sevrage et peuvent représenter un vrai défi.

Ces propriétaires inexpérimentés ne savent pas comment gérer de tels problèmes et finissent par empirer la situation.
Les cours de maternelle sont conçus pour éviter les abandons et pour vous aider à prévenir des problèmes de comportement non désiré.

S= statut sexuel : Bien sûr, le nouveau candidat devra être stérilisé avant son arrivée chez vous, surtout si vous avez d'autres chats adultes.
Souvent, les propriétaires de chats ne font pas stériliser les femelles car ils veulent leur faire vivre l'expérience de la maternité.
Pensez à tous ces petits qui pourraient se trouver en danger ou abandonnés.

H= (health) santé : Même chose, vous devez vous assurer que le candidat est en bonne santé et qu'il ne transmettra aucune maladie à votre chat résident. Assurez-vous que ce candidat n'a pas des puces, des mites d'oreilles ou la teigne.
Si un des chats à la maison a un problème de santé, il peut devenir la victime de votre dernier arrivé.


avant de choisir un éleveur de chat

La teigne, les puces ainsi que d'autres problèmes de santé chroniques et de comportement importants peuvent vous surprendre si vous ne prenez pas le temps de bien choisir votre éleveur.

Malheureusement, plusieurs personnes s'improvisent à faire l'élevage de chats, pensant qu'ils pourront ainsi gagner facilement leur vie.

L'élevage félin doit se faire par passion et non par recherche de profit. Un éleveur passionné connaît en détail les problèmes qui peuvent affecter la santé et le comportement de la race de son choix, et il doit vous en informer. Il entreprend le nécessaire pour les éviter, il fait examiner ses chats par un vétérinaire et leur offre un environnement adéquat pour leur espèce.

Ce qu'un éleveur consciencieux doit faire :

-Il doit s'assurer que la femelle et le mâle de reproduction sont en santé. Pour qu'un chat soit en bonne santé et prêt pour la reproduction, il doit avoir été examiné par un vétérinaire, reçu les vaccins de base et été vermifugé.
-La nourriture et l'environnement des chats de reproduction sont extrêmement importants pour que les portées soient en santé. Regardons cela en détail :

La nourriture est la base d'une bonne santé et d'un bon comportement. L'éleveur peut choisir de nourrir ses chats avec de la nourriture des marques vendues uniquement chez les vétérinaires ou bien opter pour une nourriture biologique (holistique) de bonne qualité; certains préfèrent même le « raw feeding ».
L'environnement extérieur : Croyez-le ou non, les chats de reproduction ne passent pas leur temps à se reproduire. Ils doivent avoir accès à un environnement stimulant leur permettant de vivre une vie typique de félin. Les accessoires tels que les arbres à chat, une bonne variété de jouets, des lieux adéquats de repos et la sécurité contribuent à leur équilibre mental et physique. Tous ces accessoires sont minutieusement nettoyés et remplacés régulièrement.

Les chats de reproduction doivent vivre en liberté et pas en cage
L'environnement intérieur : Plusieurs facteurs peuvent affecter l'environnement intérieur d'un chat. Les chats de reproduction doivent être sans maladies et parasites internes et externes comme les vers intestinaux, les puces ou les mites d'oreilles. La teigne ne doit pas être du tout présente dans la maison.
Évidemment, les chats de reproduction ne doivent pas avoir de problèmes d'allergies alimentaires ou de santé chroniques qui pourraient être transmis durant la période de gestation.

Attendez-vous à répondre à des questions : Les bons éleveurs ne sont pas prêts à laisser partir les chatons avec n'importe qui. Ils vont vous poser toutes les questions pertinentes qui leur permettront de juger si vous êtes un bon candidat pour devenir le propriétaire d'un chaton de son élevage. Certains peuvent vous faire remplir un questionnaire et passer une entrevue.

S'il n'accepte pas de vous vendre le chaton, il prendra soin de vous expliquer ses raisons.

Autres points importants :

Les bons éleveurs ne sont pas pressés, ils laissent partir les chatons à partir de 12 à 16 semaines, ce qui assure la sociabilité du chaton et donc l'absence de problèmes de comportement dus au sevrage.

Le chaton sera vendu stérilisé et non dégriffé. N'acceptez pas un chaton qui a déjà été dégriffé par son éleveur.

Garantie : Les éleveurs doivent vous offrir une garantie d'au moins un mois. Généralement, ils sont assez ouverts à dépasser cette période. Cependant, cette garantie peut être annulée si le chaton a été dégriffé durant la période de la garantie.

Disponibilité : Les éleveurs doivent être disponibles à répondre à vos questions concernant le comportement et surtout la santé du chaton. Il y a beaucoup d'éleveurs qui ne sont plus accessibles après la vente du chaton.

Les chats de race exotique ou hybrides : À mon avis, ces chats ne devraient pas être vendus au Québec. Ce sont des races qui demandent des gens expérimentés et un environnement très enrichi, dont les chats sont faits pour bouger et grimper en hauteur. Avec nos hivers, je vois difficilement comment un de ces chats pourrait vivre heureux enfermé dans une maison.
Plusieurs personnes qui ont fait l'acquisition d'un chat de race exotique pensent pouvoir régler les problèmes de comportements non désirés en faisant dégriffer ces chats ou en leur faisant enlever les crocs, uniquement parce qu'ils ont payé une somme d'argent importante. Souvent, ils ne font qu'empirer la situation.

Faites votre devoir de propriétaire responsable. Si vous êtes intéressé à une race en particulier, renseignez-vous sur la race, les problèmes de santé et de comportement dus à la génétique. Lisez la littérature spécialisée à cet effet et posez les bonnes questions aux éleveurs. Visitez les éleveurs et observez l'environnement. Les chats doivent vivre en harmonie et dans la propreté.
Demandez à l'éleveur depuis quand il fait l'élevage, combien de chatons lui ont été retournés et les raisons de ces retours.

Le mot final :

L'élevage félin devrait avoir comme principe le respect de la nature du chat.

La race féline ne devrait pas souffrir physiquement ou émotivement juste pour satisfaire l'égo des humains.
Faire la mutation génétique pour reproduire, par exemple, un chat sans queue ou avec les oreilles « flattes » devrait-ce être considéré comme un choix éthique? Tout dépend, il faut savoir si le chat en souffre ou non.

L'élevage sélectif peut entraîner des difformités considérables qui peuvent affecter terriblement un chat.
Notez que les définitions de « défaut », de « difformité » ou d'« anormalité » varient selon les éleveurs européens ou de l'Amérique du Nord.

Une caractéristique considérée comme normale pour un éleveur en Amérique du Nord, par exemple, une race ayant les pattes courtes, pourrait être considérée comme une difformité pour un éleveur européen.

Il existe de livres sur les problèmes d'ordre physique et émotif qui peuvent se trouver chez certaines races connues.
Dans le cas de races relativement nouvelles, les résultats ne seront connus qu'avec le temps, malheureusement, et cela aux coûts des premiers chats, bien sûr.

La violence conjugale et les chats et plus les autres animaux de compagnie
Êtes-vous ou votre chat victime de violence conjugale?

Malheureusement, la violence conjugale frappe plus de foyers québécois que l'on peut penser et souvent, tout comme les enfants, les animaux en sont aussi des victimes.

Santé et Services sociaux du Québec nous décrit la façon dont la violence conjugale peut s'installer dans notre vie sans qu'on le remarque :

« La violence conjugale n'apparaît pas subitement dans une relation amoureuse. Elle s'installe de façon progressive et parfois très subtile. La violence conjugale peut se manifester de bien des façons. L'homme violent peut utiliser la force physique en frappant ou en lançant des objets, par exemple, mais il peut aussi faire des blagues déplaisantes, du chantage, des insinuations.

« Il peut vérifier scrupuleusement les dépenses et l'argent dont elle dispose. Il peut aussi utiliser la violence lors des relations sexuelles. »

Selon Statistique Canada, une femme sur quatre a été victime de la violence d'un conjoint à un moment donné de sa vie, et, parmi elles, une sur dix a craint pour sa vie...

Vous croyez être victime de violence conjugale, mais n'êtes pas certaine? Regardez les exemples suivants, si votre mari ou conjoint :

 

.Vous critique continuellement, vos goûts et vos habiletés;
.Dénigre vos relations ou vous interdit de fréquenter votre famille ou vos amis;
.Contrôle vos activités ou votre façon de vous habiller;
.Se moque de votre apparence physique ou de vos performances sexuelles;
.Crie à propos de tout et de rien à la maison;
.Vous menace de se tuer si vous le quittez ou utilise les enfants (ou vos animaux) pour vous provoquer
.

 

De quelle façon vos animaux peuvent-ils devenir victimes de violence conjugale?

Les abuseurs peuvent se servir de tout ce qui est important pour la victime pour exercer un contrôle, comme son affection pour ses animaux domestiques. Ceux-ci peuvent être enlevés, abandonnés, négligés ou blessés.

L'organisme L'AnimEscal, fondé par Nicole Messier, offre des services d'hébergement pour vos animaux de compagnie durant cette période de transition tellement difficile à vivre.
En quittant votre conjoint, vous ne devez pas laisser votre chat ou tout autre animal de compagnie derrière vous, en attendant très probablement sa mort ou une souffrance pénible.

L'AnimEscal offre une deuxième chance aux animaux victimes de violence conjugale. Ceux-ci peuvent y retrouver une ambiance calme et rassurante.

Cet organisme ne reçoit aucune subvention du gouvernement, et les dons en provenance du public sont insuffisants. Toutefois, ils doivent subvenir aux besoins des petits protégés, raison pour laquelle, depuis le 1er mars 2010, un tarif fixe (qui est plutôt significatif) est demandé pour y laisser votre animal de compagnie.

Vous pouvez les aider de plusieurs façons, en y devenant bénévole, en leur faisant des dons, par exemple.

Si vous vous trouvez dans cette situation, ou aimeriez vous impliquer davantage, contactez-les dès maintenant : animescale - pour les chats

Et si vous n'êtes pas victime de violence conjugale, félicitations! Vous pouvez remercier le ciel (et votre conjoint!) de votre bonne étoile.

le stress des maîtres et les chats
L'importance de relaxer durant les périodes de détresse occasionnées par le comportement de votre chat

Au cours de mes nombreuses consultations, j'ai eu le bonheur de travailler avec des gens énormément sensibles, généreux, respectueux et aimants de leurs chats.

Cependant, à plusieurs reprises, j'ai dû me rendre à l'évidence : plusieurs de ces personnes se trouvaient dans un état de fatigue extrême, et certains vivaient dans un état de stress quasi permanent. À ce moment-là, il est difficile de comprendre que malgré tout, ce n'est pas la faute du chat s'il se comporte ainsi.

Passer des nuits blanches parce qu'un chat miaule sans arrêt ou revenir du bureau et devoir nettoyer les urines d'un chat après une longue et stressante journée de travail, ce sont des activités qui ne font qu'empirer l'état émotif du maître, qui est déjà très fragile. Le propriétaire peut manquer de patience et infliger une punition négative au chat.

Plus la situation persiste, plus les gens ont de la difficulté à trouver non seulement la motivation mais aussi l'énergie pour travailler avec moi, une fois qu'ils ont reçu le plan de modification de comportement par écrit. Malgré tout, ils font des efforts et se mettent au travail, certains plus motivés que d'autres.

Votre état émotif influence le comportement de votre chat. J'ai remarqué que dès que l'attitude du maître change, le comportement du chat s'améliore. Il devient alors plus facile de mettre un plan de travail en place et de le poursuivre en douceur.

Mais comment trouver cette motivation quand le maître se trouve dans un état ébranlé? La réponse est simple : prenez soin de vous en premier sans considérer cette attitude comme égoïste. Si vous n'êtes pas en forme, rien autour de vous ne fonctionnera correctement.

Voici quelques conseils qui vous aideront à prendre soin de vous :

-Pratiquez la méditation tous les jours, même cinq minutes de votre temps vous aideront à vous débarrasser des sentiments négatifs ou d'impuissance. La méditation vous permettra de garder votre sérénité intérieure et votre paix.

-Faites une liste mentale de toutes les bonnes choses que la vie vous offre et que vous ne réalisez plus. Vous allez être surpris d'être en mesure de formuler une longue liste.

-Créez une ambiance douce et relaxante en utilisant des huiles ou des parfums relaxants, allumer de l'encens ou une bougie (assurez-vous de les éteindre par la suite!), écoutez de la musique conçue pour vous relaxer.

-Dorlotez-vous : faites vous donner un massage, une manucure, une pédicure, ou vous coiffer (avez-vous remarqué que les coiffeuses ont des doigts de fée lorsqu'elles nous lavent les cheveux?).

-Allez magasiner pour vous : une belle robe, une jolie jupe, un parfum ou un excellent livre.

-En parlant de livres, ce sont nos meilleurs alliés durant les temps difficiles. Faites attention à tout ce que vous lisez durant les temps de stress. Évitez toute lecture négative ou pessimiste qui ne fera que vous plonger dans la tristesse et l'impuissance. Privilégiez les livres de croissance personnelle.

Avez-vous lu le livre de Dominique Loreau intitulé L'art de la simplicité? Si ce n'est pas le cas, je vous le recommande. Basé sur les philosophies orientales, Dominique nous offre plusieurs stratégies pour mettre fin à tout l'encombrement de notre quotidien qui absorbe notre énergie et nos finances. Plus vous vivez dans la simplicité, plus vous aurez de l'énergie pour vous et plus vous vivrez dans l'harmonie.

Dominique recommande aussi de s'offrir chaque semaine un bouquet de fleurs. Il paraît que les fleurs (fraîches) nous aident à réduire le taux d'adrénaline dans les périodes de stress.
C'est une pratique que j'ai adoptée depuis un certain temps, et c'est tellement beau d'arriver à la maison et de voir de belles fleurs à l'entrée! (Mais gardez-les loin de vos chats!)

-Faites-vous donner un traitement de soins énergétiques. Les bienfaits de tout traitement d'énergie vous laisseront dans un état de paix et vous permettront de récupérer votre énergie et votre enthousiasme.

-Préparez-vous une tisane de feuilles fraîches de basilic. Cela est excellent pour le système nerveux et les problèmes de surmenage. Ajoutez un petit zeste d'orange après les repas. Délicieux et excellent aussi pour la digestion. Attention : ne pas utiliser de l'huile essentielle !

-Mettez quelques gouttes de votre huile essentielle préférée sur un mouchoir et conservez-le dans votre sac à main. Sentez-le de temps en temps. C'est une excellente façon de combattre le stress ou les pressions au travail ou à la maison.

-Évitez de lire les journaux ou d'écouter les nouvelles avant de dormir. Privilégiez les lectures de croissance personnelle ou les livres humoristiques.

-Pensez à votre chat et ayez de la compassion pour lui. Les chats ne se vengent pas de leurs maîtres ou ne se comportent pas délibérément de façon non désirée. Votre chat est angoissé et fait de son mieux pour vous transmettre le message. Vous êtes tout pour lui ou elle.


Guadalupe Bermejo

CTTP-CA-P1

Communication Féline
consultant chat
Longueuil, Québec



Nous offrons plusieurs services pour améliorer le comportement des chats et chatons :
consultant chat - soins holistiques et énergétiques pour chat - cours pour les chatons (maternelle) - problème comportement chat - découvrez nos autres services : services chat



Toute reproduction, même partielle, est interdite. Toute personne ne respectant pas le droit d'auteur ou à l'image s'expose à des poursuites. Copyright 2010 Comte des Fées Création.